Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan

Publié par Tud Plunered sur 17 Avril 2008, 09:24am

 L’élection est terminée.

Joël Labbé vient de
prendre la présidence du projet de parc.



La
déception se lit sur le visage de François Goulard.


Deux candidats. Ils ont dit...

Les deux candidats au poste de président ont exposé leur vue sur le projet de parc naturel régional. Extraits.

Joël Labbé :

« Quoiqu’il arrive, on devra travailler ensemble les uns et les autres, si l’on veut faire aboutir ce noble projet de parc naturel régional (PNR). Dès l’instant où j’ai su que François Goulard s’était proposé de siéger au SIAGM, j’ai pensé que ce n’était pas pour y faire de la figuration. Il est maire de Vannes, président de la communauté d’agglomération, député... C’est beaucoup pour un seul homme. Or il est essentiel que les pouvoirs soient partagés. (...) Pour faire avancer ce dossier, il faudra impérativement travailler collectivement. Sans rouler les mécaniques, je crois que je peux mettre en avant l’exemplarité de Saint-Nolff en matière d’environnement. Depuis 2005, la commune est engagée dans l’Agenda 21. Son excellence en la matière a été reconnue par le ministère, ce qui nous a nécessairement amené à nouer des relations qui pourront être précieuses.
<!-- OAS_AD('Position1'); //-->
J’entretiens de bonnes relations avec les maires du territoire, avec mes collègues du conseil général, ainsi qu’avec ceux du conseil régional. J’ai aussi noué des relations avec les membres du Conseil national des parcs naturels (CNPN). Si je suis élu, je m’appuierai sur un bureau qui représentera le territoire dans toute sa diversité. Ma priorité sera de faire travailler les 38 communes ensemble. Mais aussi de me rapprocher de la communauté d’agglomération, car nous n’avons jamais vraiment eu de débat avec cette collectivité. Nous devons chercher un consensus fort sur un projet partagé. Lorsque la volonté politique est forte, ça marche. Bien entendu, il ne s’agira pas de mettre le territoire sous cloche. Et les exemples du Narbonnais ou du territoire de Roissy montrent qu’un PNR est compatible avec une zone urbanisée ».
Un contact direct « avec les ministres concernés »

François Goulard :

« Une seule question doit se poser. Nous voulons tous que le dossier du PNR aboutisse. C’est un dossier ancien, on en parle dans tous les sens, mais la décision finale ne nous appartient pas. C’est l’État qui a le dernier mot. Le parcours est difficile pour y parvenir. Il faut convaincre les administrations. Il donnera lieu à un décret qui sera signé par le ministre de l’Environnement, mais aussi de la Culture, de l’Agriculture, de la Défense, par le premier ministre... Or pour prétendre réussir, rien ne remplace pas le contact direct avec les ministres concernés. On n’aura pas de PNR si on n’a pas un appui politique fort. Pour y parvenir, il faudra aussi trouver un consensus et que tout le monde s’engage fortement autour du projet. C’est un travail que nous devons mener dès maintenant, ce qui suppose que chacun accepte de mettre de l’eau dans son vin. Certains ont manifesté leur hostilité au PNR, il faut les convaincre que tout le monde trouvera un intérêt dans l’aboutissement de ce projet. Mais il faut au préalable être extrêmement précautionneux dans le travail préparatoire. Si on ne mène pas un travail technique approfondi, on risque de s’engager dans quelque chose dont on ne connaît pas toutes les conséquences. Le sujet est compliqué, il faut donc l’éclairer complètement. Si le dossier n’est pas impeccable, on a perdu d’avance. Tout cela nécessite plus d’explications et plus d’expertise ».

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents