Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Françoise Evanno, présidente du Pays d’Auray

Publié par Tud Plunered sur 2 Juin 2008, 10:47am

Pays d’Auray. Françoise Evanno à la barre



Françoise Evanno entourée de ses vice-présidents :

Guy Roussel, Yvon Sénéchal, Michel Jeannot, Eric Le Carour, André Blanchet (représentant Jean-Yves Bannet).







Avec seize voix, contre douze pour son adversaire Guy Roussel, Françoise Evanno, suppléante du député UMP Michel Grall, a été élue présidente du pays d’Auray. Un mandat qu’elle entend mener dans la concertation, « sans exclusion partisane »...

« Le pays d’Auray a besoin de toutes les forces et de toutes les compétences pour s’imposer entre les pays de Vannes et Lorient qui nous observent et sont prêts à profiter de nos faiblesses. Nous n’avons pas le droit de faire valoir nos différences. Nous avancerons si nous sommes rassemblés et solidaires. Pensons avant tout à ce territoire plein d’atouts et ne gâchons pas son avenir »... Emprunt d’émotion, le dernier discours du président sortant Paul Baudic sonnait aussi comme un avertissement. Quelques mots qui, lus entre les lignes, en disent long sur l’ambiance des semaines qui ont précédé l’élection du nouveau bureau du pays d’Auray.

Consensus
C’est clair, mathématiquement la droite pouvait faire un carton plein : prendre la présidence et évincer la gauche.

Ce qui aurait été un nouveau coup dur pour une gauche qui s’est déjà vu souffler sur le fil la présidence de la communauté de communes d’Auray. En coulisse, les téléphones ont dû chauffer. Et au final, apaisement et consensus ont prévalu. Avec seize voix sur 28, c’est Françoise Evanno qui a pris la barre du navire.
Un bateau qu’elle entend conduire « avec concertation, en créant des synergies entre les différentes communautés de communes ».

Enjeux de taille
Première adjointe du maire de Pluvigner depuis 1995, présidente de la Mission locale et du conseil de développement , puis suppléante du député Michel Grall notamment, Françoise Evanno veut s’appuyer sur son expérience « pour faire vivre et rayonner un pays attractif ». Mettre un Schéma de cohérence territoriale (Scot) qui a traîné, aider les acteurs économiques et touristiques à développer leurs potentialités tout en préservant l’environnement..., les enjeux sont de taille. « C’est un pacte de confiance que je vous propose, pour une construction solide et durable où chacun pourra se reconnaître. Ne nous contentons pas de peu. Notre responsabilité d’élus est là. Le Pays d’Auray doit être fier de son identité et nous devons lui construire un avenir sans exclusion partisane ».

Six vice-présidents
Et pour appuyer ce discours, Françoise Evanno a demandé que son adversaire du jour, Guy Roussel (premier adjoint au maire d’Auray) soit élu vice-président. Sans fonction précise, ce qui en a surpris quelques-uns dans l’assemblée, mais vice-président. Ont également été élus vice-présidents : Yves Normand (chargé du développement économique ) , Yvon Sénéchal (aménagement du territoire), Éric Le Carour (services à la population), Michel Jeannot (tourisme et communication) et Jean-Yves Bannet (la mer et les îles). Restait à connaître le sort réservé au personnel administratif et notamment à son directeur, Thierry Le Floch. Samedi, les visages étaient plutôt tendus. Mais pour la présidente, « des changements ne sont pas à l’ordre du jour »...

Sarah Morio



Quatorze membres au bureau
Le nouveau bureau du pays d’Auray est composé de quatorze membres. Sur proposition de la présidente, ont été élus quatre représentants de la communauté de communes d’Auray : Bernadette Desjardin (Camors), Philippe Le Ray (Plumergat), Guy Roussel (Auray) et Yvon Sénéchal (Landaul) ; deux représentants de la communauté des Trois rivières : Michel Jeannot (Locmariaquer) et Ronan Le Délézir (Crac’h) ; deux représentants de la Ria d’Etel : Louis Hervé (Locoal Mendon) et Eric Le Carour (Erdeven) ; deux représentants des îles : Jean-Yves Bannet (Locmaria) et André Blanchet (Hoedic) ; deux représentants des Mégalithes : Gérard Pierre (Plouharnel) et Yves Normand (La Trinité). Enfin, deux représentants des communes isolées : Jean-Michel Belz (Quiberon) et Geneviève Marchand (Saint-Pierre Quiberon).

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents