Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Des bénévoles visitent chaque semaine des personnes âgées - Pluneret

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 3 Décembre 2012, 11:13am

Catégories : #Informations

 

samedi 01 décembre 2012


Au premier plan : Jeanette Petit et Odile Balan, visiteuses. Au second plan : Janine Bellégo, adjointe aux affaires sociales, et Patricia Madec, directrice du CCAS.

 

L'histoire :

En 2005, un groupe de bénévoles est constitué à l'initiative du Centre communal d'action sociale (CCAS) pour aller à la rencontre des personnes âgées de la commune. « A ce moment-là, nous avions remarqué que des personnes âgées de la commune étaient isolées. Leurs familles n'étant pas toujours proches localement, certains vivaient seules ou d'autres avaient du mal à se déplacer. L'idée d'un groupe de visiteurs a alors germé », explique Janine Bellégo, adjointe aux affaires sociales. Par voie de presse, le CCAS a lancé un appel auquel dix personnes ont répondu.


Une occupation

Actuellement, quatre personnes se rendent une fois par semaine chez ces personnes. Ces dernières attendent de pied ferme ces bénévoles pour échanger, une heure ou parfois une demi-journée. Odile Balan a débuté les visites en 2007 et se rend une fois par semaine chez un couple. « Nous avons un point commun sur nos origines. Ils sont des Côtes-d'Armor et moi j'y ai vécu. C'est comme ça qu'on a créé le lien. »


Une démarche atypique

Il est assez rare de voir un tel dispositif dans les communes. La première étonnée, c'est Patricia Madec, la récente directrice du Centre communal d'action sociale. « C'est une démarche atypique et peu développé dans notre secteur. Je trouve que c'est une belle action et surtout qui vient du coeur. » Le CCAS, qui a repris le service aide à domicile l'année dernière, propose, lors de ses visites aux bénéficiaires, l'action des visiteurs bénévoles. « C'est le CCAS qui pilote cette action et c'est donc tout à fait naturellement que nous leur proposons ce mode d'échange. Certains sont réticents, d'autres réfléchissent, mais c'est normal, cela demande d'acquérir une certaine confiance. »


Des moments plus difficiles

Pour les bénévoles, ces rencontres sont riches. Le partage est intense et ils deviennent souvent amis. Mais d'autres moments sont difficiles.


« Je suis passionnée par ce mode de fonctionnement. Mais depuis 2005, j'ai dû dire au revoir à plusieurs personnes, et lorsqu'ils s'en vont pour toujours, c'est très difficile de le vivre », explique Jeanette Petit.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents