Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Emmanuel Kercret est le nouveau penn bagad de la commune - Pluneret

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 19 Décembre 2011, 23:33pm

 

mercredi 14 décembre 2011


Emmanuel Kercret.


 

Samedi soir, l'ensemble musique et danse a organisé son premier repas animé.

Celui-ci a réuni plus de 160 personnes. En début de soirée, le bagad s'est présenté, le temps d'une aubade.

L'occasion de présenter le nouveau penn sonneur, Emmanuel Kercret.


Bercé à Pluneret

Emmanuel Kercret a repris la direction du bagad. Tout petit, il a débuté les cours de cornemuse à Pluneret et est entré très tôt dans la formation. Il a été bercé musicalement à Pluneret. Après avoir passé quelques années dans le célèbre bagad de Lann Bihoué, il a décidé, l'année dernière, de revenir dans sa formation initiale. « Je veux mettre mes compétences musicales au profit des musiciens du bagad de Pluneret, mon bagad de prédilection. »


Des nouvelles têtes

Les dirigeants de chaque pupitre ont également évolué. Désormais, le pupitre bombarde est dirigé par Fabien Perroche, Benjamin Le Guéno devient penn batteur et Emmanuel Kercret, qui prend également la direction musicale des cornemuses. Samedi soir, le répertoire proposé était celui de l'année dernière, mais la formation disposait une belle prestance, dirigée d'une main de maître.


Un répertoire plus vaste

Le bagad de Pluneret est une formation musicale constituée de jeunes sonneurs, présents depuis quelques années, donnant ainsi une certaine stabilité au groupe. « Notre objectif reste la participation aux concours proposés par Bodadeg Ar Sonerion (BAS) et de confirmer ainsi les niveaux de chaque pupitre », indique Emmanuel Kercret. Le style Plunerétain s'impose de plus en plus chaque année dans un répertoire parfois pauvre. « Nous allons créer une prestation plus construite et plus variée. Cela passera par un répertoire plus riche et plus vaste. »

Une montée en 3 e catégorie

« Nous devons étoffer le bagad avec des musiciens extérieurs. L'investissement de chacun sera un atout majeur qui permettra d'atteindre la 3 e catégorie. Nous sommes un bagad de jeunes qui ne demande qu'à progresser » conclu Emmanuel Kercret.

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents