Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Fête des vieux métiers

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 8 Juin 2011, 11:21am

La poterie, un art présent à la Fête des vieux métiers - Pluneret


Bruno Ronzier expliquera son savoir-faire lors de cette première Fête des métiers.

Dimanche 12 juin,

le site de Lissaden

accueillera

la première Fête des vieux métiers,

organisée par l'association Hermine Event.

 

Une journée où sera redonnée aux jeunes l'envie de retrouver les différentes façons des métiers oubliés.

Parmi la quinzaine de vieux métiers représentés, on trouvera un potier. Bruno Ronzier, formé à La Borne dans le Cher, dans l'atelier d'Agnès Chapelet, est installé à La Chapelle-de-Brain, en Ille-et-Vilaine, où il tient son atelier du troglodyte. De la fabrication de vaisselle et de pots tournés en faïence et en grès, de formes traditionnelles ou de pures créations, il fait également du raku et raku nu, des sculptures animalières, des flûtes à trois tons zoomorphes (qui rappellent la forme d'un animal).

« Je recherche un type de fabrication avec une utilisation optimale des matériaux du pays et d'une empreinte écologique minimale, en utilisant des terres et émaux de cendres issus du chêne, châtaignier ou saules », explique Bruno Ronzier. Le tout est cuit au bois à une température comprise entre 900 et 1 300 degrés.

Coutelier, tisseur de lin, tourneur de bois...

Il partage également son savoir-faire en proposant des stages pour débutants et confirmés, petits et grands. Ainsi, dimanche 12 juin, il montrera comment faire du modelage, la fabrication de sa terre, comment faire sa vaisselle pour Noël, le moulage, l'émaillage, des flûtes ou encore des sifflets.


Sur place, le public pourra découvrir le métier de coutelier, tisseur de lin, tourneur de bois, forgeron, tailleur de pierre et charpentier marine,

mais aussi des sports bretons tels le gouren, la boule pendante, lancer de botte de foin, boultenn ou encore le lever de la perche et la boule galèse.

Le midi, un repas, avec au menu jarret rôti au four avec frites, fromage et far breton, ravira les papilles gustatives du public.

Les réservations peuvent d'ores et déjà se faire

au Bar des Sports

et de la Croix-Percée.

Tarif : 12 €.


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents