Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Germaine-Tillion. Pas de poste bilingue en plus

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 8 Septembre 2013, 11:39am

Catégories : #CULTURE

 

Plunéret


7 septembre 2013 - Réagir à cet article

 

L'équipe enseignante a espéré obtenir un poste supplémentaire en classe bilingue.

 

 

L'école Germaine-Tillion n'a pas obtenu

le poste de breton

qu'elle avait demandé auprès de la direction des services académiques.


« Il s'en est fallu de peu, malheureusement la défection de deux élèves a pesé dans la décision. Malgré une certaine déception, car cela va occasionner une charge de travail plus importante pour notre collègue de la classe bilingue, nous sommes néanmoins sereins car l'organisation mise en place dans l'école va permettre de gérer cela sans pénaliser les élèves », confie Thierry Guyard, directeur de l'école.

Une croissance de 2,5 %

Il est vrai que malgré 41 départs d'élèves au collège et près de dix départs pour déménagement, l'accroissement de 2,5 % avec 313 élèves présents à la rentrée est un résultat remarquable. « Nous disposons par ailleurs d'une bonne réserve avec de nombreuses préinscriptions d'élèves de 2 ans. Cette réussite est bien sûr due à la qualité de nos locaux de maternelle et d'élémentaire qui sont très spacieux. Mais la principale richesse de notre école se trouve davantage dans les hommes que dans les murs, que ce soit chez les parents d'élèves de l'Amicale, chez le personnel de service et bien sûr chez les enseignants », poursuit le directeur.Cette année, la loi impose aux écoles publiques d'arborer un drapeau français, de faire figurer la devise de la République sur les façades et d'afficher la Déclaration des Droits de l'Homme. L'école Germaine-Tillion en profitera pour, crise oblige, mettre l'accent sur la gratuité de l'école publique.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents