Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


La Kevrenn-Alré a eu le redoutable challenge d'ouvrir le bal

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 28 Février 2011, 11:45am

Auray

Bagadoù. Auray 3e, Locoal-Mendon 4e

28 février 2011 - Réagir à cet article

Dimanche, à Brest, pour la première manche du championnat de Bretagne des bagadoù, les formations du pays d'Auray ont réalisé d'excellents scores qui les replacent au top de l'élite. Ils terminent juste derrière Quimper et Cap-Caval.

La Kevrenn-Alré a eu le redoutable challenge d'ouvrir le bal des quinzeprestations de l'élite des bagadoù dimanche, à Brest, pour la première manche du championnat 2011. Sous la conduite passionnée de Fabrice Lothodé, les Alréens ont offert une belle prestation au service de la musicalité et de l'émotion. Comme pour celle, très chantante et variée, des Roñsed-Mor de Locoal-Mendon, qui représentaient le pays d'Auray avec la Kevrenn, la suite présentée jouait le jeu du terroir nantais -imposé cette année -, sans le tirer vers la «sauce bagad». Au contraire, ces deux suites se voulaient d'abord une évocation et un hommage au terroir nantais où les «veuzoux», «violoneux», accordéonistes et chanteurs règnent en maîtres.

Prudence

D'où les unissons, portés par des écritures techniquement très corsées, mais aussi l'invitation à des chanteurs, joueurs de veuze, d'accordéon, et à un groupe de danseuses (Kevrenn) pour illustrer les avant-deux. Au sortir de scène, les Alréens tout comme les Locoalo-Mendonnais, témoignaient d'un réel plaisir et d'une satisfaction globale, mais sans plus. Par prudence, sans doute, à la suite des douches froides subies l'an dernier à ce même concours de Brest. Également en référence à quelques détails et menues erreurs «qui risquent de nous pénaliser», comme le confiait Gwenael Dage, penn-soner des Roñsed-Mor. Mais aussi au regard d'un terroir assez mal connu, et donc de notes «terroir» qui peuvent contrebalancer les notes techniques.

«On l'a fait !»

Finalement, cette prudence a été largement récompensée : Auray termine 3e sur quinze, juste derrière Quimper et Cap-Caval, et les Roñsed-Mor se classent 4e. Ces bons classements s'expliquent notamment par de bonnes notes «terroir», surtout pour la Kevrenn. «On l'a fait!», lançaient Tangi Saout et Fabrice Lothodé, qui donnaient rendez-vous à Lorient le 6août. Et surtout en 2012 pour un huitième titre. Côté Locoal-Mendon, Brigitte Evanno, la présidente, se déclarait«très contente du travail des sonneurs, qui ont fait leur maximum».

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents