Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Pays d'Auray : enfin une Ti ar Vro

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 3 Mars 2012, 12:42pm

Catégories : #CULTURE

Maintenant, au boulot !


Auray

Culture. Une maison pour le Pays

3 mars 2012 - Réagir à cet articleEnvoyer l'article à un ami

    En accordant 30.500 € de fonctionnement pour 2012 à la Maison de pays, le Pays d'Auray a bel et bien décidé de s'engager. Les associations, qui l'attendaient depuis longtemps, s'en félicitent.


    Le coup de fil qu'attendait depuis longtemps maintenant André Arhuéro, président de Ti Douar Alré, est arrivé hier. «J'ai eu la confirmation, de la part de la présidente Françoise Evanno, que le Pays d'Auray allait s'engager pour la Maison de pays.

     

    Ils ont visiblement pris la décision à l'unanimité et ont validé les propositions qu'on leur a faites». «On», ce sont Ti Douar Alré, qui organise chaque année «Un automne autrement», et Kerlenn Sten Kidna, qui dispense notamment des cours de breton aux adultes. Ces propositions, ces deux associations les ont une nouvelle fois adressées début février, dans une lettre ouverte aux élus du pays d'Auray.

     

     

    Un automne autrementTi Douar Alré, d'abord, créée en 2005 lorsque le syndicat mixte du pays d'Auray a lancé le festival «Un automne autrement», rappelait que «l'initiative a été un succès puisqu'entre 25.000 et 30.000personnes participent, chaque année, à ce festival. Mais face à ce développement, l'association n'a jamais pu embaucher quelqu'un pour s'occuper de la programmation et de l'organisation qui reposent sur les épaules des bénévoles. (...) C'est pourquoi nous demandons la création d'un mi-temps qui prenne ces tâches en charge et développe d'autres animations tout au long de l'année».

     

    Breton et musique



    Olivier 01Kerlenn Sten Kidna, ensuite, qui assure douze cours de breton pour adultes chaque semaine, en six communes du pays d'Auray, y exprimait ses craintes quant au poste d'enseignant, financé par un soutien de la Région qui prend fin en août. «Pour pérenniser ce poste (...) l'appui des communes du pays d'Auray dans le cadre d'une Maison de pays est indispensable. D'autant que, là aussi, d'autres actions pourraient être développées, notamment vers les 550 enfants des écoles bilingues du pays».

     

    Enfin, les deux associations émettaient le souhait de voir se développer «la transmission de la musique bretonne», à travers un demi-poste consacré à une école de musique à destination des sonneurs». Lothode-cadudal.jpg

    Le Pays en retard

    D'où la satisfaction des associations, à l'annonce de l'engagement du pays et de l'inscription au budget de 30.500 € de fonctionnement pour Ti ar vro. «À un moment le bénévolat ne suffit plus, il faut du personnel disponible», explique André Arhuéro. D'autant que l'édition 2012 d'Un automne autrement était clairement menacée. «Je ne m'engagerai personnellement dans une huitième édition du festival que dans le cadre d'une maison de pays», avait d'ailleurs clairement annoncé le président, au moment de tirer le bilan du dernier festival. Satisfaction, aussi, pour Kerlenn Sten Kidna. «Des structures comme ça, il y en a partout en Bretagne. C'est dommage de constater que le Pays d'Auray était en retard alors que c'est un territoire où la culture bretonne est dynamique, il n'y a qu'à le voir avec les cercles, les bagadoù, les créations musicales», résume Christian Le Meut, vice-président de l'association. Reste donc à boucler les demandes de financement auprès de la Région et du Département, avant le 31mars. La Maison de pays pourra enfin ouvrir ses fenêtres sur le printemps.

    • Marc Revel

    Commenter cet article

    Archives

    Nous sommes sociaux !

    Articles récents