Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Porte ouverte chez Diwan Auray

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 14 Avril 2011, 10:11am

Auray

École Diwan. Le breton en immersion

14 avril 2011 - Réagir à cet article 

 

L'école Diwan ouvre ses portes cette semaine, pour faire découvrir son mode d'enseignement immersif. Une réunion d'information a lieu aujourd'hui, à 20h30, au Petit Théâtre.

L'école Diwan accueille parents et enfants jusqu'à samedi, de 9h à 18h, afin qu'ils puissent se faire une idée de l'enseignement du breton en immersion. Contrairement aux autres écoles bilingues, ici, toutes les matières sont données en breton. «Certains parents ont peur de l'immersion, plus même que leurs enfants, explique Marie-Line Caudal, enseignante en maternelle. Les enfants entre eux s'entendent et se comprennent, donc ça va tout seul». Et de fait, par mimétisme, les enfants jouent entre eux, alors tant qu'à jouer, pourquoi pas en breton?

Classes réduites

À la fin de la visite, c'est rassurés et avec un enfant ayant appris quelques mots de breton que les parents s'en vont. «Ils commencent par apprendre les mots essentiels pour eux, comme "récréation", "jouer". Ensuite le reste vient tout seul», témoigne Katrina Rieux, présidente des parents d'élèves. Outre l'immersion, Diwan met en avant l'effectif réduit de ses classes, qui permet un apprentissage plus facile. «Cette année, il y a environ 50 élèves répartis sur trois classes. Mais même si le nombre était triplé, on préférerait ouvrir une autre école que de surcharger les classes». Il y a aussi le côté associatif, qui permet aux familles de s'investir dans l'organisation des différentes manifestations (troc et puces, concerts) nécessaires au bon financement de l'école.

80% des parents ne parlent pas breton

Un investissement qui amène certains parents à se mettre au breton. «80% des parents d'élèves ne sont pas bretonnants, contrairement à ce que l'on croit. Quelques-uns apprennent avec leurs enfants, qui sont bien contents de leur faire la leçon pour une fois», s'amuse Marie-Line Caudal. Exemple de cette émulation: la maman d'une élève passait hier sa licence de breton! Du côté des activités, les enfants ne sont pas en reste. Les petits bretonnants de tout le pays d'Auray qui fréquentent Diwan an Alré seront dimanche en finale du concours de chant Kan ar bobl, à Pontivy. En attendant, les maternelles visitent aujourd'hui la ferme de Kerporho, à Pluvigner. «E brezhoneg» bien entendu. Pratique Réunion d'information sur l'école Diwan, jeudi 14avril, à 20h30, au Petit Théâtre (derrière la mairie). Entrée libre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents