Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


E P F - Etablissement Public Foncier

Voir également

le livre de Yves DEBAHY / Ronan DELEZIR : Le LITTORAL AGRESSÉ


Paru dans Flash Breizhine, journal électronique mensuel édité par le Conseil régional de Bretagne, février 2008

 « Je voudrais vous faire part de ma colère et de mon indignation devant le mépris dont fait preuve le gouvernement à l’égard de la Bretagne par son refus de création d’un Établissement Public Foncier (EPF).La Bretagne bénéficie d’une forte attractivité : elle accueille chaque année 25 000 habitants supplémentaires et l’INSEE prévoit 600 000 habitants de plus en 2030. Ce dynamisme se traduit par des hausses très fortes sur le prix du foncier et le prix des logements (+50 % de moyenne sur les 4 dernières années selon la Chambre régionale des notaires). Créer un Établissement Public Foncier est le seul moyen de maîtriser ces coûts et de parvenir à un développement équilibré du territoire car il fait office de banque publique du foncier au service et à la demande des communes et EPCI. Il en existe déjà 19 en France (dont cinq régionaux) qui fonctionnent en bonne intelligence entre l’État et les élus, quelle que soit leur sensibilité. Alors pourquoi la Bretagne est-elle interdite d’EPF ?Dès 2005, l’État a inscrit le projet dans son PASER ; Jean-Louis Borloo, alors ministre de la cohésion sociale, s’est engagé en faveur de sa création lors d’une visite à Rennes en 2006 ; enfin, le premier Ministre Dominique de Villepin nous assurait, dans un courrier daté de mars 2007, que le décret serait transmis au Conseil d’État avant la fin de l’été dernier. Alors, pourquoi les Bretons attendent-ils depuis maintenant un an la transmission du projet de décret au Conseil d’État ? Nous voulons que les collectivités bretonnes aient les moyens d’agir pour éviter une urbanisation incontrôlée surconsommant les espaces agricoles et naturels et fragilisant ainsi l’environnement et les paysages bretons. Nous voulons éviter que le littoral breton ne se transforme en « Breizh Riviera ». Nous voulons maîtriser notre destin.

 
 

La Bretagne a sa dignité,

elle entend la faire respecter.

Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents