Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


Il est temps que l'on rééquilibre l'économie de notre pays

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 20 Mars 2009, 08:34am

 Espaces côtiers. La charte intéresse le pays d'Auray

Espaces côtiers.


La charte intéresse le Pays d'Auray


La Région a élaboré

une charte des espaces côtiers bretons.


Ce texte vient d'être présenté aux membres du syndicat mixte et du comité de développement du Pays d'Auray.


L'élaboration de la charte des espaces côtiers bretons s'est appuyée sur le principe fondateur d'une longue concertation, multiforme, avec l'ensemble des acteurs de la zone côtière. La charte se présente en trois grands volets. Le premier définit un projet d'avenir pour la zone côtière bretonne. Le deuxième propose une nouvelle gouvernance de la zone côtière, et le troisième des chantiers phares qui permettront d'amorcer, dès aujourd'hui, la concrétisation d'un développement durable de la zone côtière.

Une vision partagée des choses

«La charte des espaces côtiers bretons peut être définie comme un acte d'engagement collectif pour l'élaboration et la mise en oeuvre d'un projet commun. Son intérêt est de présenter une vision partagée des choses», a insisté Janick Moriceau, vice-présidente du conseil régionale, en charge de la mer, lors de sa rencontre, mardi, avec les membres du syndicat mixte et du comité de développement du pays d'Auray. De prime abord, ces derniers se sont dits intéressés par la démarche. «L'important, c'est d'avoir une visibilité et de pouvoir dire aux gens où l'on va», a commenté Philippe Le Ray, conseiller général.

Rééquilibrer l'économie

«Il est temps que l'on rééquilibre l'économie de notre pays, trop tournée vers le loisir et le résidentiel. Si on ne respecte la pêche et l'agriculture qui font partie de l'espace côtier, on perdra notre âme», a ajouté Françoise Evanno, présidente du pays d'Auray. Pour montrer qu'ils tiraient dans le même sens, les responsables du pays ont rappelé qu'ils faisaient acte de candidature au projet de fonds européens pour la pêche. L'ambition: «Créer un environnement favorable au maintien et au développement durable de la conchyliculture et de la petite pêche en Pays d'Auray», avec pour pierre angulaire la reconquête collective de la qualité de l'eau.


Le Télégramme - 20 Mars 2009

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents