Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TUD PLUNERED

TUD PLUNERED

Imaginez la "vie" de cette gare ,construite, en 1862, pour les pèlerins du sanctuaire de Saint-Anne au village de Ker-Ana.Imaginez à l'époque la ferveur religieuse,les transports de l'époque ...Elle pourrait raconter la vie de PLUNERET.


La chapelle de Sainte-Avoye regorge de trésors - Pluneret

Publié par PLUNERET et ses habitants sur 25 Septembre 2011, 10:04am

 

vendredi 23 septembre 2011


Georges Calonec est un passionné de l'histoire de la commune.

Georges Calonec, Pluneretain, pourrait être un vrai historien. Passeur d'histoires ou de mémoire, il est l'auteur du livre « Pluneret, autrefois » et connaît parfaitement la chapelle de Sainte-Avoye. Un lieu atypique, chargé d'histoire.

« Ce joyau de la Renaissance a été construit sous les ordres du comte de Lestrelin qui habitait le château de Kerisper. De sa demeure, il pouvait apercevoir la chapelle et, de cette dernière, il pouvait avoir un oeil sur son château », explique Georges Calonec.

La chapelle servait également de repère, d'amer, pour les bateaux qui naviguaient sur la rivière du Sal. « Cette chapelle est dédiée à sainte Avoye parce que celle-ci serait venue sur les bords du Sal vers 250 ou 450, d'après certains chroniqueurs. À l'intérieur de la chapelle, une pierre dite bateau de Sainte-Avoye devait sans doute servir de lest à des bateaux légers. Une autre pierre est arrivée en ce lieu, on ne sait comment, mais sans doute depuis plusieurs siècles. »

7 000 visiteurs

Il s'agit d'une pierre polissoir qui servait à l'époque néolithique à affûter les outils, sans doute en silex. « Depuis plusieurs années, j'informe les visiteurs sur la rareté de cette pierre et de son utilisation. » Autre trésor de cette chapelle, le jubé de style Renaissance a été sculpté par un artisan local appelé Bizeul.

C'est l'un des rares jubés à être aussi bien conservé dans sa totalité. « La plupart des visiteurs viennent pour le voir, car il est signalé dans le guide vert Michelin. » En chêne polychrome, il représente, du côté de la nef, les douze apôtres et de l'autre côté, celui du choeur, il indique les vertus théologales et cardinales.

La chapelle abrite une statue de sainte Avoye, également en bois polychrome de la même époque. Cette dernière et le jubé sont classés aux Monuments historiques. « Cette chapelle est certainement la plus visitée de la région. Avec plus de 7 000 personnes en 2010. »

Ce succès est dû à la notoriété de l'édifice mais aussi à son ouverture du 15 juin à la mi-septembre. Grâce à huit guides bénévoles de la commune et deux guides de l'office de tourisme, la chapelle, rénovée il y a quatre ans, est ouverte tout l'été avec des concerts et une exposition d'artistes locaux.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents